Rechercher
  • Arnaud Bazin - Ostéopathe

Médecine et ostéopathie : Pourquoi certains médecins sont- ils parfois réticents à la pratique de l’

Mis à jour : avr. 24


Tout d’abord il est important de rappeler que l’ostéopathie considère le corps dans sa globalité.

Partant de ce principe l’ostéopathe peut prendre en charge n’importe quel patient, quelle que soit sa pathologie.

Certains médecins ont quand eux une vision parfois très symptomatique. Cependant, certaines douleurs ont parfois une origine plus éloignée et la douleur projetée par le système nerveux n’est que la conséquence ou encore la conséquence de la conséquence… Le corps s’adapte.

De plus ces médecins sont souvent mal informés des compétences du thérapeute. En effet l’ostéopathe dispose de plusieurs techniques de manipulation ( il ne se contente pas de faire « craquer » la zone douloureuse ). Il adaptera ses techniques à chaque patients et à ses antécédents.

Si l’on prend l’exemple d’un patient souffrant d’une hernie discale. Généralement, la prise en charge médicale préconise repos, prise médicamenteuse puis kinésithérapie voire parfois infiltration de corticoïdes. Si le médecin contre indique totalement l’ostéopathie, il se trompe ! En effet, il est totalement contre-indiqué de manipuler de manière structurelle ( « faire craquer ») la zone atteinte. Ceci pouvant provoquer un cisaillement du disque intervertébral déjà lésé…

Donc oui, la technique structurelle sur la zone est fortement contre indiquée mais PAS L’OSTEOPATHIE. Comme nous l’avons vu précédemment l’ostéopathie n’est pas aussi réductrice que cela.

Pour rappel l’ostéopathie regroupe des techniques :

  • strcuturelles

  • musculaires

  • tissulaires/Fasciales

  • crâniennes

  • viscérales

l’ostéopathie structurelle n’étant qu’un outil parmi d’autres.

L’ostéopathe devra donc adapter ses techniques ( comme un ouvrier qui ne va pas utiliser une grosse masse pour planter un simple clou ) et travailler de manière globale sans forcément même toucher la zone atteinte (viscéral, membres inférieurs…)

Ceci étant valable aussi pour les patients sortant d’une opération, l’ostéopathe ne va pas toucher la zone cicatricielle mais va pouvoir effectuer un travail environnant qui pourra toujours soulager le patient de l’intensité de certaines douleurs et faciliter sa récupération.

Ainsi, même si l’ostéopathe ne va pas traiter directement la zone atteinte par la pathologie, il peut toutefois diminuer les contraintes mécaniques aux alentours. Ce qui ne soignera peut être pas la pathologie mais aura pour mérite de faciliter les conditions de vie du patient en diminuant l’intensité des douleurs sur la zone concernée.

En conclusion, l’avis de votre médecin est précieux, n’hésitez pas à en discuter avec lui. Faites bien attention de différencier TECHNIQUE OSTEOPATHIQUE et OSTEOPATHIE.


57 vues

Arnaud Bazin

 

est un ostéopathe dont le cabinet d'ostéopathie est situé à l'Institut de Médecine Cassis, 7 chemin du Mont Gibaou, 13260 Cassis, France. Je souhaite m'y rendre.

Cabinet d'Ostéopathie - Cassis

L'ostéopathie

> Mon expertise

Blog

Accès & Horaires

 

Mentions légales

© 2020 par Cabinet d'Ostéopathie Arnaud Bazin | Tekly.fr

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Google+ Icon